Deux fêtes, un livre!

IMG_2826_800v2

L’idée de ce gâteau était de souligner l’anniversaire de 2 personnes en même temps, une jeune fille de 18 ans et sa grand-mère de 81 ans.   Une seule demande de la part de la cliente, que le gâteau soit très simple et le plus épuré possible.

Nous avons d’abord cherché une façon de représenter le 18 et 81 avec un effet mirroir. Quelques esquises seulement mais rien de concret. En « brainstorman » nous avons trouvé l’idée du livre. Un côté plus mince pour représenter la jeunesse et un plus épais pour l’expérience. Un signet et quelques écritures.

J’ai essayé une nouvelle recette de gâteau. Il s’agit du gâteau triple caramel de Ricardo, ben oui encore lui. Qu’est-ce que vous voulez, elles sont bonnes ces recettes. Ce gâteau est vraiment très bon quoi que je diminurais peut-être un peu la quantité de sucre à mettre dans la farine.

Je vais vous faire un aveu, je n’ai jamais fait de caramel de ma vie, enfin je pense. Lorsque j’ai montré la recette à ma cliente, elle m’a dit: »fais le caramel à part et je vais l’ajouter au service avec les morceaux de gâteau », bon d’accord. Par chance que j’ai le livre La chimie des desserts parce que je ne suis pas certain que je m’en serais sorti aussi bien avec, pour seul guide, les instructions de la recette. Ma blonde m’a demandé pourquoi j’avais jamais fait ça avant, elle adore le caramel. C’est tellement simple, c’est certain que je vais récidiver juste pour toi mon amour!

IMG_2825_800

C’est la caligraphie qui m’a donné le plus de fil à retorde. J’ai utilisé de la poudre brillante couleur or. Il suffit d’ajouter quelques gouttes d’alcool fort, comme de la vodka, à la poudre et de peindre. Le liquide facilite dle beaucoup l’application et surtout l’adhérance au gâteau. Pour les chiffres, j’ai fabriqué un gabarit en papier. Pour les petites écritures, j’ai tenté de reproduire mon modèle dessiné sur papier directement sur le gâteau à main levé, mais ouf, c’est jamais identique.

IMG_2829_800

J’ai terminé la déco en ajoutant des lignes sur le côté pour donner l’effet des pages. Je suis assez fière du résultat et ma cliente a beaucoup apprécié, c’était le but ; )

Des contrats de gâteau pour des  personnes de mon entourage, j’en prends rarement à cause de l’horaire de fou que nous avons, mais peut-être aussi question de confiance en moi. Je fais des gâteaux pour le plaisir en utilisant des recettes et trucs ramassés par-ci par là et ce, sans formation en pâtisserie. Je ne suis pas équipé, il me faudrait, entre autre, un 2e frigo (ça s’en vient). J’achète mes produits en petites quantités ce qui augmente considérablement le coût du produit final. Enfin, la question qui tue, c’est quoi le prix que je dois demander?

Cette dernière question fera l’objet d’une prochaine publication.

À bientôt

David M.

Ce que je préfère, c’est quand les personnes viennent à la maison et qu’on décore le gâteau ensemble.

Publié dans Gâteaux | Tagué , , | Laisser un commentaire

Ze pelle mécanique!

Oh la la, mon dernier post remonte au 9 février. Que le temps passe vite lorsqu’on est occupé! Vous dire que je n’ai pas cuisiné de gâteau depuis serait vous mentir. L’hiver et le printemps ont été bien occupés avec notre déménagement. Et l’été, nous étions beaucoup plus confortables dans la piscine que près du four, voilà pourquoi le blogue a été mis un peu de côté. Je reviendrai éventuellement sur mes gâteaux précédents que je ne vous ai pas présentés.

Celui que je vous présente aujourd’hui est le 4e gâteau d’anniversaire de mon garçon. La thématique « super machine » l’a emporté encore une fois. Environ un mois avant la fête, j’ai commencé à questionner le fêté pour avoir une idée du thème et c’est l’idée de la pelle mécanique qui a retenu mon attention. Je peux vous dire qu’il y en a de l’imagination dans la tête d’un petit garçon. J’ai eu des suggestions jusqu’à la veille de sa fête, le gâteau étant déjà réalisé.

Ce gâteau comportait un nouveau défi, une partie étroite et haute qui devait être assez solide pour tenir toute seule. Cette partie m’a permis d’essayer une nouvelle technique que j’ai vue souvent dans les émissions de création de gâteau à la télé. C’est fou ce que je découvre des trucs dans ces émissions.  Pour ce faire, ils utilisent du rice krispies. Ingénieux et en plus, les enfants adorent!  Alors s’il le font, pourquoi pas moi?

Comme d’habitude, j’ai cuit mes gâteaux et lorsqu’ils sont refroidis, j’ai taillé pour avoir la forme désirée. Pour le crémage, j’ai fait une vraie crème au beurre et non pas celle à partir d’une béchamel de Ricardo comme mes derniers gâteaux. Je me suis laissé tenté par celle au chocolat que je n’avais jamais essayée, hummm! tellement bonne mais aussi tellement riche.

Pour le montage et la décoration, j’ai eu la chance d’avoir de nouveaux collaborateurs. Mon frère Danny et sa compagne Marie-Ève étaient de passage pour la fête, j’en ai profité. Le temps était compté parce que nous avons débuté un peu tard. Un neuf à minuit très agréable où nous nous sommes bien amusés. Un gros merci à vous 2 et à ma blonde. Sans vous, je n’aurais jamais livré quelque chose d’aussi beau.

Je me permets une petite parenthèse sur le rice krispies. Idéalement, il ne faut pas être à la dernière minute pour l’utiliser. Il faut lui laisser le temps de bien prendre pour ensuite le sculpter. J’ai eu peur que ça ne tienne pas, j’ai inséré des tiges à brochette dans chacun des montants, mais je pense que si je l’avais laissé refroidir une heure ou deux de plus, j’en n’aurais pas eu de besoin. Autre point à faire attention, je n’ai pas glacé de crème au beurre le rice krispies. Résultat, on voit la surface poreuse sur le fondant.

Ce gâteau était très riche et selon moi, même trop. Gâteau au chocolat, crème au beurre au chocolat et en plus du chocolat en fondant, c’était quelque chose. Je pense qu’un gâteau blanc aurait déjà « allégé » un peu l’affaire. Pour les parties noires, j’ai utilisé du fondant au sucre parce que le noir est pratiquement impossible à faire en chocolat et déjà, ces parties étaient moins « lourdes » en bouche même si je n’aime pas le goût du fondant au sucre. D’autres tests à venir pour essayer de trouver un meilleur équilibre.

Je suis très satisfait du résultat compte tenu du temps que nous avions et en prime, j’ai passé du bon temps avec des gens que j’aime. On reprend ça quand vous voulez!

Publié dans Gâteaux | Tagué , , | 4 commentaires

D’OH!

Et oui, comme Homer Simpson, j’ai dit d’OH! lorsque j’ai constaté qu’une collègue avait transmis, en mon nom et sur mon ordinateur laissé débarré (et surtout sans surveillance), un message à toute l’équipe de travail.  Ce message était une invitation à déguster un gâteau de mon cru.

Le principe de la blague est que, lorsqu’on s’aperçoit qu’un ordinateur est laissé déverrouillé, un message est transmis à tous disant que la personne, dans un élan de générosité, paye une tournée de beignes à tous.  C’est décevant de se faire prendre mais je peux vous dire que c’est un mécanisme très efficace pour faire appliquer les règles de sécurité au niveau du verrouillage des ordinateurs, et ce, malgré le verrouillage automatique!  Je ne suis pas le seul à m’être fait prendre.  Depuis quelques mois je peux vous dire que nous sommes très gâtés côté collation.

J’avoue que je n’ai pas cherché des heures le modèle de ce gâteau.  Vous me voyez venir?  Soyons concept, alors j’ai opté pour un gros beigne, en gâteau!

 

Vous savez, j’adore faire des gâteaux!  C’est une fois de plus un plaisir pour moi de pouvoir créer et d’offrir un gâteau.  Vous croyez qu’ils ont aimé? Je pense que oui, il y en a même qui en ont pris une 2e pointe!

Je n’ai pas innové, ni côté technique, ni côté recette pour ce gâteau.  Quand ce sont des valeurs sûres, pourquoi les changer?  Les gâteaux sont en chocolat.  J’ai utilisé, encore une fois, la recette de gâteau au chocolat de Ricardo.  La crème au beurre provient aussi des recettes de Ricardo, tellement facile.    La décoration est faite de fondant au chocolat que vous retrouverez dans un article publié précédemment sur mon blog : Et si on parlait chocolat!

Un jour ou l’autre, il faut payer ces dettes, check!  C’est maintenant derrière moi, enfin, jusqu’à la prochaine fois!

à bientôt

DM

Publié dans Gâteaux | 4 commentaires

Gâteau pour les 5 ans de ma grande fille – partie 2

Voilà, la fête est passée et le gâteau, dégusté! Ce fut encore une fois une très belle fête. Comme je vous le disais dans l’article précédent, j’ai tenté de répondre le plus fidèlement possible à la demande de la fille. Je crois que je peux dire, mission accomplie! À voir son expression, j’en déduis qu’Éloïse était contente.

La semaine précédant la fête, j’ai dit à Éloïse qu’il y aura une surprise à l’intérieur du gâteau. Je lui avais dit aussi que c’est elle qui couperait le gâteau. Les chandelles n’étaient pas soufflées qu’elle avait déjà très hâte de voir à l’intérieur, comme tout le monde d’ailleurs.

Surprise, un arc-en-ciel !

J’avoue que moi aussi j’avais hâte de voir le résultat. Lors du montage, on ne peut pas apprécier l’effet des couleurs. Cette idée, je l’ai trouvée sur un site web que j’aime beaucoup et que je visite régulièrement. Il s’agit du site Sweetapolita. Derrière ce site, il y a une femme, Rosie, qui a beaucoup de talent. Je vous invite à aller y jeter un coup d’oeil et vous laissez tenter par ses magnifiques recettes.

Pour ceux qui sont un peu moins familiers avec l’anglaise, je vous ai traduit la recette de gâteau arc-en-ciel avec l’ajout de quelques commentaires.

Recette de gâteau arc-en-ciel via Sweetapolita (Rainbow doodle birthday cake)

Ingrédients :

  • 226g (1/2 lb) de beurre non salé à la température ambiante
  • 2 1/3 tasses de sucre
  • 5 blancs d’oeuf
  • 2 c à thé (10ml) de vanille
  • 3 tasses de farine
  • 4 c à table (60ml) de poudre à pâte
  • 1/2 c à thé de sel
  • 1 1/2 tasse de lait * réchauffer le lait 30 sec au four micro-onde pour qu’il soit température pièce.
  • Colorants alimentaires en gel : rouge, orange, jaune, vert, bleu et mauve. Pour les couleurs plus vives, je vous recommande de vous procurer des colorants en gel. Le colorant liquide ne donne pas un aussi bel effet.

Une personne de mon entourage a essayé la recette avant moi et m’a dit que les gâteaux étaient minces dans les moules 9 pouces, merci Martine. J’ai décidé d’essayer des moules de 8 pouces pour obtenir plus d’épaisseur et le résultat est concluant. Le gâteau de Sweetapolita est fait avec des moules de 9 pouces.

Méthode :

  1. Couvrir le fond des moules de papier parchemin
  2. Mélanger la farine, poudre à pâte et le sel. Mettre de côté
  3. Battre le beurre et le sucre jusqu’à consistance crémeuse
  4. Ajouter les blancs d’oeuf un à un jusqu’à incorporation complète
  5. Ajouter la vanille
  6. Réduire la vitesse du malaxeur et ajouter en alternance le mélange d’ingrédients secs et le lait
  7. Diviser la pâte en 6 portions égales. Pour ce faire, j’ai utilisé une balance pour plus de précision mais une tasse peut aussi faire l’affaire
  8. Colorer chaque mélange. À noter que la couleur de votre mélange avant cuisson sera la même que celle cuite, ajuster les couleurs en conséquence.
  9. Verser les mélanges dans les moules et cuire pendant environ 15 min (faire le test du cure-dent pour savoir si les gâteaux sont prêts).

Lorsque les gâteaux sont cuits, laisser reposer environ 10 min avant de démouler. Comme je n’avais pas 6 moules de 8 pouces, j’ai fait cuire mes gâteaux en deux temps.

Pour le glaçage, j’ai utilisé une recette et demie du Le meilleur glaçage à la vanille de Ricardo. Cette recette est très simple et elle a un goût qui ressemble beaucoup à une crème au beurre. Pour la décoration, j’ai utilisé comme à l’habitude, du fondant au chocolat.

Enfin pour les marguerites, mon idée de départ était de faire des lollipops (amalgame de gâteau émietté et de fondant le tout enrobé dans du chocolat) mais j’ai manqué un peu de temps. Pour supporter la marguerite, j’ai fait des dessus de cupcakes que j’ai collé sur des bâtons avec du chocolat fondu. J’ai fait de même pour faire tenir les marguerites. Ce n’est pas aussi esthétique que ce que j’avais imaginé mais bon, comme on dit ça fait la job!

Le gâteau arc-en-ciel, aussi simple qu’il soit à réaliser, est en quelque sorte magique! Pour une fête d’enfant, c’est un must! Même si je n’aurai plus l’effet de surprise auprès de mes enfants, je crois bien que je vais récidiver à nouveau à un moment donné.

Bonne réalisation et à bientôt

DM

Publié dans Gâteaux | Tagué , , | 13 commentaires

Un gâteau pour les 5 ans de ma grande!

C’est la fête de ma fille cette semaine, et oui 5 ans déjà!  Assez incroyable comment le temps passe vite.  Peut-être que je me répète mais c’est grâce à elle si toute cette aventure a commencée.

La commande de gâteau est passée depuis déjà un bon petit bout mais elle a évoluée au fil du temps.  Au début, elle voulait avoir un gâteau en forme de fée clochette (0uf, suis-je content qu’elle ait changé d’idée, yes!), ensuite elle a vu le gâteau d’Hello Kitty et c’est celui-là qu’elle voulait.  Pour finalement choisir, un gâteau avec des marguerites, du gazon et des coccinelles.  Où a t’elle pris ça, aucune idée.

À mon tour maintenant!  Il faut d’abord trouver l’idée.  J’ai commencé par jeter un oeil sur les images de gâteaux en forme de fleur sur Google, hum, décevant.  J’ai donc tenté quelques croquis sur papier que voici:

Je me suis ensuite souvenu qu’il y avait des exemples de gâteaux avec des fleurs sur le site  de Gâteau Québec et c’est là que j’ai trouvé ce qu’il me manquait (voir photo ci-dessous).  Merci encore une fois à Maria, tes oeuvres sont une grande source d’inspiration pour moi!

Ce sera donc un gâteau rond à la vanille et je vous réserve la surprise pour l’intérieur.  Je suis tombé sur une recette d’intérieur de gâteau très spécial l’année dernière et je n’ai pas eu l’occasion de pouvoir la réaliser, voici ma chance.  Je crois que je vais faire encore une crème au beurre entre les étages (toujours winner!) et du fondant chocolat pour la déco.  Pour les marguerites, je vais faire 5 lollipops jaunes (voir le dernier gâteau de 2011) que je vais recouvrir de pétales en fondant.  Pour la déco de la base, je crois que je vais m’inspirer grandement de ce gâteau de Maria.

Photo tirée du site Gâteau Québec

Pour la touche finale, je vais me rendre chez Pinoche un midi cette semaine pour me procurer des bonbons de couleurs pour faire une bordure en bas du gazon.  C’est toujours bon des bonbons surtout à une fête.  Vous me suivez toujours ?  Ben voilà!

Maintenant que le modèle est trouvé, on fait l’inventaire du chocolat, des assiettes à gâteau et des ingrédients pour le gâteau et la  »crègne » au beurre.  La dernière fois que je suis allé à la boutique de décoration de gâteau  j’ai vu, à mon grand bonheur, qu’il y avait des nouvelles couleurs de chocolat.  On peut colorer du chocolat blanc à partir d’une poudre spéciale mais je préfère ne pas avoir à le faire.

Les achats sont fait, ne reste plus qu’à attendre à mercredi ou jeudi pour commencer la réalisation.  Pas un mot à ma fille, j’en profite pendant qu’elle n’est pas encore capable d’accéder à mon blog parce que bientôt je ne pourrai plus publier avant.

À bientôt

DM

Publié dans Gâteaux | 5 commentaires

2011 in review

Les lutins statisticiens chez WordPress.com ont préparé un rapport annuel 2011 pour ce blogue.

Voici un extrait:

Un cable car à San Francisco contient 60 personnes. Ce blog a été visité environ 3 500 fois en 2011. Si c’était un cable car, il aurait fallu à peu près 58 voyages pour transporter autant de personnes.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Publié dans Pains | Laisser un commentaire

Calendrier de l’avent de David’s tea – 23 décembre

Crème brulée biologique

Rooibos vert biologique, carthames, soucis et arômes naturels.

Avant dernière dégustation du calendrier de l’avent de David’s tea.  Cette aventure m’a permis de déguster 5 rooibos avec ce dernier.  Je n’ai pas pu faire autrement que de les aligner côte-à-côte pour comparer les odeurs.  Crème brulée est le plus timide des 5 thés côté odeur.   Faut dire aussi que la liste d’ingrédients est très courte et ne contient rien de particulièrement odorant alors fallait un peux s’y attendre.  On sent le caramel mais de manière très légère et, anecdote du vendredi soir, attention de ne pas inspirer trop fort parce qu’on aspire du thé par le nez (les ingrédients sont vraiment fins et légers).  L’odeur des autres rooibos était beaucoup plus marquée.

Au goût c’est agréable, suis-je entrain de me convertir aux rooibos, ils vont m’avoir à l’usure je pense !  L’infusion est beaucoup plus odorante que le mélange à sec.  L’odeur de caramel est beaucoup plus présente et elle demeure en bouche.  Le goût est très doux et je dirais même sucré.  Je vous le recommande d’autant plus qu’il est sans caféine.  Je pense vraiment que j’aime de plus en plus les rooibos, 4/5.

Bonne soirée de préparatifs de Noël

DM

Publié dans Thé | Tagué , , | Laisser un commentaire